Comment peindre un mur bicolore à mi-hauteur ?

Une couleur soutenue ou flashy vous tente ? Vous avez peur de perdre en luminosité ? Problème réglé : peignez votre mur à mi-hauteur.

Effet bicolore assuré !

Peindre un mur avec une autre couleur que le blanc peut faire peur. Or en déco, les astuces ne manquent pas : coupez la poire en deux, et ne peignez qu’un soubassement.

Objectif : restructurer une pièce et l’agrandir, tout en apportant de la personnalité. Peindre un mur à mi-hauteur permet également de mettre en valeur votre mobilier, tout en créant une ambiance intimiste et élégante.

POURQUOI PEINDRE UN MUR À MI-HAUTEUR ?

Peindre le soubassement d’un mur est une technique habituellement employée dans les cages d’escaliers pour non seulement atténuer l’effet de hauteur, mais aussi pour protéger les bas de murs.

Dans nos intérieurs, peindre seulement une partie du mur permet d’élargir une pièce, de donner une impression de profondeur, sans pour autant écraser et casser l’équilibre.

Conseil : le mur bicolore fonctionne aussi bien sur les 4 murs d’une pièce, que sur un seul mur. Pensez aussi à votre tête de lit qui pourra être rehaussée grâce à cette touche de couleur.

JUSQU’À QUELLE HAUTEUR PEINDRE ?

En général, un soubassement se peint sur le premier tiers du mur. Par exemple, pour une hauteur de plafond standard de 2,60m, on mesure 86cm, ce qui correspond à la hauteur d’un plan de travail.

L’idée est aussi de jouer avec la hauteur des éléments présents dans la pièce : meuble, table, canapé fenêtre, radiateur… Afin de les mettre en valeur.

Mais les règles sont faites pour être rompues, et surtout en déco, non ?

Vous pouvez tout aussi bien choisir de peindre votre mur aux deux tiers pour faire un clin d’oeil à la hauteur du plafond.

Une autre option : ne peindre qu’un quart du mur. Un choix d’autant plus subtil si vous choisissez deux couleurs voisines comme le bleu foncé et le bleu Klein. Dans ce cas, choisissez la couleur la plus foncée pour le quart du bas.

À noter : plus le soubassement sera haut, plus la pièce semblera petite. À l’inverse, plus il sera bas, plus on aura l’impression que la pièce est grande.

QUELLES COULEURS CHOISIR ?

Si vous souhaitez un soubassement d’une couleur soutenue, optez pour du blanc au-dessus, voire un blanc crème ou un beige velouté.

En revanche, si vous préférez appliquer une couleur douce vous pouvez très bien associer deux tonalités de couleurs différentes : du gris et du vert, du gris et du bleu, du rose et du jaune… Pensez également à la finition de votre peinture : mate, brillante ou satinée, qui impacte indéniablement l’effet final !

Conseil : faites un rappel de la couleur de votre soubassement dans le reste de votre déco avec un tableau, un coussin ou un cadre par exemple.

COMMENT PEINDRE UN MUR À MI-HAUTEUR ?

Avant de vous lancer corps et âme dans votre atelier peinture, respectez quelques étapes pour un résultat optimal :

1- Protégez votre sol,

2- Nettoyez bien le mur que vous allez peindre,

3- Appliquez une sous-couche si nécessaire,

4- Testez la couleur sur un petit bout de mur,

5- Tracez au crayon un trait qui marquera la limite de votre futur soubassement,

6- Posez du scotch de masquage par-dessus,

7- Passez deux couches de peinture et laissez sécher,

8- Retirez minutieusement l’adhésif et admirez !

Conseil : n’hésitez pas à peindre les portes et les placards intégrés qui sont sur votre route pour un effet encore plus sophistiqué.

VOUS ÊTES PRETS ? À VOS PINCEAUX !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :