Comment bien choisir son fauteuil de bureau ?

Voici-là une question bien importante autour de laquelle je me suis moi-même beaucoup penché dessus. Cette année 2020 étant particulière, de nombreuses personnes passent plus de temps sur leur fauteuil, à la maison… Mais on ne sait jamais quel fauteuil choisir pour son travail quotidien. Design, coloré, moelleux…

Voici quelques astuces pour trouver la « perle » :

1) POUR QUEL USAGE ?

Tout part de l’usage : On peut travailler une heure par jour sur une chaise de cuisine, mais au-delà, c’est la lombalgie assurée. Il est donc impératif de savoir combien de temps vous passez sur votre poste de travail pour choisir une assise adaptée.

Moins d’une heure, le siège design pourra convenir. Au-delà, il est nécessaire d’investir dans un siège de bureau dédié

Le vrai problème des assises design, c’est l’absence de réglage en hauteur. Vous vous retrouvez trop haut ou trop bas par rapport au poste de travail, ce qui engendre des TMS (troubles musculo-squelettiques). Sur un tabouret, c’est pire. Les épaules s’enroulent et se crispent. Vous encourez des douleurs cervicales.

2) QUELLE EST LA BONNE POSTURE À ADOPTER ?

On travaille couramment huit heures par jour devant un ordinateur et on estime que l’on surfe encore deux heures trente quotidiennement pour le plaisir. Passer dix heures trente par jour mal assis affecte forcément la santé…

Avant de choisir un siège, il faut donc apprendre à être bien assis : vos pieds doivent toujours toucher terre et vos coudes être à 90°, vos poignets reposant sans pression sur le poste de travail. L’écran doit se situer à une distance de bras et le haut de ce dernier doit être placé à la hauteur de vos yeux.

Si votre chaise de bureau n’est pas réglable en hauteur, cela entraînera des maux de dos.

Si elle est trop dure (non rembourrée par exemple), elle engendrera une pression au niveau des cuisses due à une mauvaise circulation du sang : vous souffrirez de jambes lourdes

3) UN SIÈGE QUI S’ADAPTE À VOTRE MORPHOLOGIE !

Un fauteuil est monocoque. Il n’a donc pas de réglage de hauteur ni de profondeur du dossier. Il ne pourra donc pas se régler à toutes les morphologies.

Choisissez plutôt un siège de bureau qui se présente en deux parties : le dossier et l’assise, réglables indépendamment. La loi impose que, dans les bureaux, les sièges soient dotés de trois réglages : hauteur de l’assise, hauteur du dossier et profondeur du dossier afin qu’ils s’adaptent au mieux à toutes les morphologies. Il existe un quatrième réglage sur les sièges les plus haut de gamme : celui de la profondeur de l’assise, pour s’adapter à la longueur des jambes.

Le mouvement c’est la vie. Un fauteuil qui roule et tourne permet de se lever, de se tourner, d’attraper des documents plus facilement. Il est plus fonctionnel qu’une chaise fixe.

4) STANDARD, CONTACT PERMANENT, SYNCHRONE, BASCULANT ?

Si vous cherchez à acheter un siège de bureau, il y a de fortes chances pour que vous vous retrouviez confronté à ces termes techniques. 

Le siège standard n’offre qu’un seul réglage, celui de la hauteur d’assise par un vérin sous le siège. Tous les autres sièges en sont également dotés. On retiendra ce type de siège si on utilise son bureau à la maison jusqu’à deux heures par jour.

Le siège dit « à contact permanent » dispose d’un dossier qui suit vos mouvements. On le privilégie si l’on travaille de deux à quatre heures sur son bureau.

Le siège « synchrone » offre à la fois un dossier et une assise qui suivent vos mouvements. On retient ce modèle si l’on travaille plus de quatre heures sur son poste. 

Vous trouverez également les termes « fauteuil basculant centré ou décentré » : ce sont des fonctions qui s’appliquent aux personnes qui recherchent la détente par le basculement. Le basculement centré fait décoller les pieds du sol, ce qui n’est pas du tout conseillé en termes d’ergonomie. Privilégiez le cas échéant le basculement décentré, où vous garderez les pieds bien au sol.

En position de détente, on s’appuie en arrière sur le dossier, mais lorsque l’on travaille, on se penche en avant sur le clavier. Privilégiez des sièges qui suivent ce mouvement vers l’avant afin d’avoir toujours un soutien lombaire optimal.

5) QUEL PRIX POUR UN BON FAUTEUIL DE BUREAU ?

Pour un siège à contact permanent et accoudoirs réglables, comptez 250€ environ.

Pour un siège synchrone avec accoudoirs réglables, comptez environ 350€

Notez que les sièges de bureau classiques sont conçus pour un utilisateur dont le poids n’excède pas 110 kg mais certains fauteuils dits XXL supportent 150 kg et jusqu’à 210 kg.

Pour votre santé, ne négligez pas ce fauteuil !

%d blogueurs aiment cette page :