9 erreurs à éviter pour faire circuler la lumière dans votre salon !

La lumière est vitale dans une pièce de vie, elle joue sur notre humeur et notre bien-être. Alors autant tout mettre en œuvre pour en profiter et avoir un salon le plus agréable possible.

Voici quelques erreurs à ne pas commettre afin de ne pas gêner la libre circulation de la lumière dans le salon !

1) Bloquer les ouvertures


La lumière naturelle vient des fenêtres, il faut donc au maximum éviter de les bloquer, que ce soit avec des meubles ou des rideaux lourds ou foncés. Il faut dégager au maximum les ouvertures pour ne pas gêner le passage de la lumière dans le salon. 

Si le logement est au rez-de-chaussée ou dispose un vis-à-vis, des solutions de traitement du verre permettent de le rendre translucide (verre dépoli) tout en laissant passer la lumière. Moins onéreuses, des protections peuvent aussi s’appliquer sur les fenêtres et produisent le même effet, mais avec résultat qui sera moins durable.

2) Conserver des ouvertures petites et peu nombreuses


C’est une solution qui engage des travaux, mais apporte un confort incomparable surtout dans les pièces sombres. Selon la configuration du bâti, vous pouvez faire poser des fenêtres de toit ou des puits de lumière, afin de profiter d’une lumière zénithale.

Dans certains cas de figure, et si la mairie l’autorise, vous pouvez aussi augmenter la taille des fenêtres ou baies vitrées, mais ce sont des travaux qui nécessitent une intervention sur la structure de la maison ou de l’immeuble, donc l’intervention d’un architecte.

3) Surcharger l’aménagement


Pour que la lumière circule aisément, il vaut mieux éviter les meubles trop massifs et hauts, qui vont plomber la pièce. Préférez des petits meubles aux tonalités claires.

Le verre est par exemple l’allié de votre salon, sa transparence le rendant extrêmement léger. Que ce soit pour une table basse ou une table de salle à manger, il trouve sa place dans tous les intérieurs quels que soient leurs styles.

Pour autant, ne vous privez pas de quelques pièces colorées ou foncées qui apporteront du dynamisme à la pièce.

4) Choisir un sol trop foncé


Une grande part de la sensation qu’on a d’un espace provient de son sol. Un revêtement de sol de couleur foncée peut considérablement assombrir une pièce et la rétrécir.

Pour plus de légèreté, optez pour un parquet en bois clair, un béton ciré gris pâle, voire un carrelage de couleur pierre.

5) Abuser des peintures sombres


La lumière aime le blanc et réciproquement. Il lui permet de circuler, d’être reflétée, projetée et d’agrandir la sensation d’espace.

Les couleurs foncées doivent donc être posées en petites touches ou sur des zones soigneusement choisies. Si la pièce est déjà très lumineuse, vous pouvez nuancer le blanc avec des teintes claires, comme le rose pâle, le crème ou le vert d’eau qui casseront un effet trop éblouissant.

6) Encombrer la pièce


Bibelots, livres, cadres, vases, bougies… voici autant de tentations décoratives qui peuvent finir par encombrer une pièce.

Faites place nette et choisissez avec soin les objets que vous souhaitez vraiment exposer, ceux qui ont une valeur sentimentale, une histoire. Si le choix est trop difficile, pourquoi ne pas faire tourner les objets et avoir une décoration par saison ? À l’exemple de ce qu’on peut faire pour Noël.

7) Cloisonner les espaces


Les solutions d’aménagement qui jouent sur la transparence permettent de faire circuler librement la lumière.

La grande tendance des cloisons vitrées, sous forme de verrières, illustre ce besoin d’ouverture. En plus d’agrandir l’espace, elles permettent de multiplier les sources lumineuses. La paroi peut-être entièrement vitrée, ou simplement l’imposte, tout dépend de l’effet souhaité.

8) Bouder les miroirs


Les miroirs sont les meilleurs alliés de la luminosité. En plus d’agrandir l’espace ils reflètent et diffusent la lumière naturelle.

Quelques règles sont cependant à observer pour que l’effet fonctionne : ils doivent être positionnés face à une fenêtre et ne doivent pas refléter directement les rayons du soleil, au risque d’être aveuglants.
Selon l’effet souhaité et la décoration des lieux, vous pouvez opter pour un grand miroir ou plusieurs petits formats, posés les uns à côté des autres.

9) Créer des zones d’ombre


Selon les préceptes du feng shui, art chinois ancestral, les zones d’ombre dans nos intérieurs sont défavorables à notre bien-être.

Une pièce de vie lumineuse attire la bonne humeur et l’énergie positive. On évite donc de créer des zones où la lumière ne pourra circuler comme les recoins encombrés, pour créer un ensemble cohérent et lumineux.

« Il n’y a pas de lumière sans ombre. » Louis ARAGON

%d blogueurs aiment cette page :